Terje Bjørklund

Vie:
Le compositeur Terje Bjørklund est né en 1945 à Narvik (Norvège). Il est diplômé de l’Université d’Oslo en 1971. Il étudie la composition auprès de Finn Mortensen à l’Académie de musique d’Etat norvégienne (1971-1973). Il étudie aussi au Conservatoire de musique de Trondheim (1973) dont il est maintenant professeur de théorie musicale et de composition. Il est également pianiste de jazz et, à ce titre, a introduit dans son conservatoire une filière de formation au jazz ; il a écrit un traité, Modern Jazz Improvisation (1983), ce qui lui valut le Buddy Award en 1983, décerné par la Fédération norvégienne pour le jazz.

Mais à partir de 1980, la composition devient la priorité de Terje Bjørklund. Ses œuvres touchent à toutes les formes musicales, avec une orientation principale vers la musique sérieuse. De nombreuses pièces écrites par lui reposent sur un argument harmoniques, et les nuances introduites dans l’évolution des accords et des sons évoquent le jazz le plus moderne. Il a composé pour chœur, orchestre, instruments solistes ou formations de chambre, avec une préférence évidente pour les cordes – reflet, peut-être, de l’intense activité musicale qui règne à Trondheim pour ce type d’instrument. La musique de Terje Bjørklund a été jouée pendant le festival LOOC « Olympic Winterland » de Tokyo, en avril 1993. Terje Bjørklund a en outre été, la même année, le compositeur résident du festival de Norvège du nord. Plusieurs de ses œuvres ont été enregistrées.

Source : biographie rédigée par le compositeur/traduction et rédaction Daniel Fattore

Œuvres :
El Pacho (1980) pour sextuor à cordes, percussion et vents
Herbarium (1982) pour divers instruments
Moréne (1983) pour orchestre symphonique
Preluminado (1984) pour violon
4 arcades (1985) pour flûte
Lumino (1986) pour violoncelle et piano
Herbsttag (1986) pour soprano/ténor et piano, sur un texte de Rainer Maria Rilke
Reminiscences (1986) pour soprano/ténor et piano, sur un texte de P. A. Evensen
Skjærgårdsø (1986) pour soprano/ténor et piano, sur un texte de Knut Hamsun
Errichtet kein Denkstein (1987) pour soprano/ténor et piano, sur un texte de Rainer Maria Rilke
Per la strada (1987) pour violon seul
Korder (1988) pour harpe
Angelus (1989) pour trois trombones et quatuor à cordes
Duarte Vieira (1989) pour chœur d’hommes
Ricordi (1989) pour chœur d’hommes
Sarek (1989) pour orchestre à cordes
Sonate (1989) pour trombone et piano
Cantio (1990) pour alto et orchestre à cordes
Magnificat (1990) pour soliste, chœur et orchestre
Frøken Victoria (1992)
, opéra, d’après le roman Victoria de Knut Hamsun
Anima (1993) pour orgue
Arctos (1993), concerto pour violon
Ave Regina (1994) pour soliste, chœur et orchestre
Cantos (1994) pour quatuor à cordes
Carmina (1994) pour quatuor à cordes
Ecclesia (1994) pour soliste, chœur et orchestre
Padjelanta (1995) pour orchestre symphonique
Preludio (1995) pour trois trompettes, deux trombones et orgue
Vandana (1996) pour orchestre à cordes
Duften fra Padjelanta (1997) pour orchestre symphonique
Encore (1997) pour violon seul
Ora pro nobis (1998) pour chœur mixte
Den sovende dronning (1998) pour quintette de cuivres, quintette à cordes, piano
Salve Regina (1998) pour chœur de dames ou chœur mixte
Città del silenzio (1999) pour soprano, flûte, guitare, piano, harpe et violoncelle
Chloé (2000), concerto pour trompette et trombone
Meditatio (2001) pour violon et piano
Requiem (2001) pour soliste, chœur et orchestre
Ritornell (2001) pour accordéon
Intermezzo (2002) pour piano
Narvik 2002 (2002) pour orchestre symphonique
Tamas (2002) pour violon et piano
 
Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une