Teodor Zgureanu

Vie:
Teodor Zgureanu est né le 24 mai 1939 à Condratesti, Balţi. Il se forme au conservatoire de musique « Gavriil Musicescu » de Chisinau, notamment dans la classe de direction chorale de L. Axionova. Diplômé en la matière en 1964, il commence comme méthodologue senior à la Maison des arts populaires (1963-1967). En outre, il dirige le chœur académique Doina de 1967 à 1976, ainsi que le Chœur « Moldova » de la radio-télévision nationale, à Chisinau, de 1976 à 1987. Depuis 1987, il est professeur, responsable du département de direction chorale de l’institut des arts de Chisinau, dont il dirige le chœur « Renaissance ». Ce groupe musical a participé à plusieurs festivals et concours, dont il est revenu primé plus d’une fois (Tallinn, 1991 ; Varna, 1995), et a effectué des tournées en Moldavie et à l’étranger.

Teodor Zgureanu a reçu un grand nombre de distinctions prestigieuses, tels que les prix de l’Union des compositeurs et musicologues de Moldavie, ou l’ordre de la Gloire et du Travail. Il a été distingué par son propre pays en 1974, et nommé artiste du peuple de la République Moldave en 1983. A l’étranger, on le remarque également : il est membre honoraire de l’Académie Amadeus depuis 1993. Son catalogue comprend de nombreuses œuvres pour chœur : oratorios et cantates, opéras, pièces chorales, Lieder, arrangements d’œuvres populaires pour chœur.
Source : Moldavian Association for Contemporary Music, Dr. Irina Ciobanu-Suhomlin, Ghenadie Ciobanu/traduction Daniel Fattore

Œuvres :
Pamintul Meu (1980) pour chœur et orchestre
Meditation (1981) pour chœur mixte a capella
Inchinare Moldovei (1983) pour chœur mixte a capella
Ballade pour violon et piano (1984)
Moldova (1985) pour chœur et orchestre, sur un texte en roumain de Dumitru Matcovschi
Blagocestie (1987) pour chœur mixte, sur un texte d’Alexandre Blok
Psaume de David n° 119 (1994) pour chœur mixte a capella
Mica oda unei fete (1995) pour basse et piano, sur un poème de Lucian Blaga
Stefan The Great and Saint (1996) pour chœur et orchestre

Décébale (1998), opéra en trois actes sur un livret de V. Teleuca
Rasai asupra mea lumina lina (1999) pour chœur et orchestre
Cu viata zid la trecatori
(2001) pour chœur d’enfants, sur un texte en roumain de T. Istrati
Frumusetea revederei (2001) pour chœur d’enfants, sur un texte en roumain de T. Istrati
Lumina Din Lumina
(2001) pour orchestre
Marire Burebista
(2001) pour orchestre
Prometeu (2001) pour chœur mixte a capella
4 Madrigals (2003) pour chœur mixte a capella

Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une