René Falquet

Vie:

René Falquet voit le jour le 29 novembre 1934. D’abord maître de musique dans les gymnases lausannois, il reçoit sa formation de compositeur auprès de Carlo Hemmerling et d’A. Kovacs. Il apprend le métier de chef d’orchestre auprès d’Igor Markevitch et de Robert Faller.

René Falquet est un des chefs de choeurs les plus réputés de Suisse romande. A la tête du Chœur de l’Elysée, dont il est le fondateur, du chœur neuchâtelois Da Camera et des Ateliers A Coeur Joie Suisse, il a dirigé les plus grandes œuvres du répertoire: les Requiems de Mozart, Brahms, Verdi, Fauré, la Messe en si de Bach ainsi que son Magnificat et ses passions, Sainte Ludmilla d’Antonín Dvorák, etc. Il est à l’aise dans la musique du XXe siècle: Vêpres de Rachmaninoff, Noces de Stravinski, Le Roi David d’Arthur Honegger, Requiem d’Andrew Lloyd Webber. Amoureux d’art lyrique, il a fondé et conduit pendant deux ans le Chœur de l’Opéra de Lausanne, créé par lui sous l’impulsion de Renée Auphan. Dans cet esprit, il fait oeuvre de pionnier en dirigeant des opérettes et opéras-comiques d’André Messager, Georges Bizet, Emmanuel Chabrier et Heinrich Sutermeister. René Falquet est également un compositeur fécond. On lui doit des musiques pour cantates et comédies: Divico et César, Les quatre vents de la liberté, Debout le Rêve, Noé, La dixième muse. Avec Nicolas Frize, Xavier Le Masne et Luciano Berio, il est l’un des quatre compositeurs choisis pour la création de l’œuvre commémorative du Bicentenaire de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, à Cergy-Pontoise (France). Il vit à Bremblens. Daniel Brodard/AVDC/Journal de Morges (photo)/DF

Oeuvre:

Les Brigands de la Saint-Martin (1983) sur un texte de Frank Jotterand
Le Pays du cœur(1985) sur un texte d’Emile Gardaz
Les sapins rêvent aussi (1985) suite chorale a capella sur un texte d’Emile Gardaz
Petite suite romande (1987) pot-pourri-quodlibet
Divico et César (1988) sur un texte de Nicole Rouan
Les quatre vents de la liberté (1989) sur un texte d’Emile Gardaz
Debout le Rêve (1989) sur un texte de Jean-Daniel Mottier
Lausanne au cœur (1990) sur un texte de Jean-Daniel Mottier
L’Arbre qui parle (1992) sur un texte de Jean-Daniel Mottier
Les écureuils sont bleus (1993) sur un texte d’Emile Gardaz
Noé (1995) sur un texte de Jean-Daniel Mottier
Les Vents du Léman (1995) sur un texte de Jean-Daniel Mottier
Le Jeu de Broye (1998) pour choeur d’hommes, sur un texte de Jean-Daniel Mottier
La dixième muse (1998) sur un texte de Jean Samuel Curtet et Jean-Daniel Mottier
Une barque pour les étoiles (1998) sur un texte de Simone Collet
Le facteur connaît la musique (1999) sur un texte de Jacques Zurlinden

Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une