Michel Corpataux

Vie:
C'est en Gruyère qu'est né, en 1941, Michel Corpataux. Au début de ses études secondaires, il eut la chance de devenir l'élève et le disciple d'André Corboz, maître de chapelle et professeur de musique à l'Ecole secondaire de la Gruyère (Bulle/Suisse). C'est avec ce maître qu'il apprit, au départ, le chant, le piano et la direction chorale.
Par la suite, élève du Conservatoire de Fribourg, il acquit une solide formation dans les classes d'Emile Lattion, Michel Corboz, Philippe Huttenlocher, Oscar Moret et Charles Baldinger. Il termina sa formation par un diplôme d'enseignement de la pédagogie musicale Justine Ward.
Actuellement, il enseigne le chant et la musique au Cycle d'orientation de la Gruyère. Il dirige cinq choeurs: le Choeur des armaillis de la Gruyère, la Chanson de Montreux, la Chanson du Pays de Gruyère, le Choeur paroissial "Concorde" de Riaz et le choeur du Cycle d'orientation de la Gruyère et du Collège du Sud.
A la tête de ces choeurs, il a obtenu plusieurs prix lors de concours de haut niveau et dirige régulièrement des oeuvres avec orchestre telles le Stabat Mater de Dvorák, le Requiem de Cherubini, la Petite messe solennelle de Rossini ainsi que plusieurs messes de Haydn, Mozart, Schubert etc. Bio officielle/DF

Oeuvres:
Mon bi payi pour choeur mixte
Pa lè ho j'intsan pour choeur mixte
Lè Chajon (2001) pour choeur d'hommes, texte de Norbert Brodard
Mon bouébelon (2001) pour choeur mixtes, texte de Norbert Brodard

Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une