John Rutter

Vie:
 Né à Londres en 1945, fils aîné d’un scientifique et petit-fils d’un ingénieur, le compositeur John Rutter appartient à la tradition liturgique anglaise. Adolescent, on le retrouve successivement choriste à Highgate School, organiste puis chef de chœur de la Clare College Chapel Choir. Ainsi c’est tout naturellement qu’il s’oriente vers la musique à caractère religieux. Si certaines de ses œuvres sont très simples, d’autres nécessitent d’importants efforts de la part des chanteurs. Cependant, John Rutter a toujours fait en sorte que ce qu’il écrit puisse être chanté par une chorale d’église digne de ce nom. Cette préoccupation explique en partie le succès de sa musique auprès des chorales et de leurs audiences. Les harmonies sont agréables à écouter les accords simples, mélodieux et aisés à retenir – une manière que le compositeur revendique pleinement.

Compositeur d’opéras pour enfants et de différents morceaux pour orchestres, c’est grâce à ses œuvres pour chorales que John Rutter connaît une consécration internationale. Ses Requiem, Magnificat, Te deum, Psalmfest et hymnes sont chantés partout dans le monde anglophone et ailleurs, souvent dirigés par le compositeur lui-même. John Rutter a enregistré la plus grande partie de son œuvre sous son propre label (Collegium Records) avec les Cambridge Singers, un ensemble professionnel qu’il a fondé en 1981 en compagnie d’anciens élèves, issus notamment du Clare College Chapel Choir. Aujourd’hui, John Rutter voyage beaucoup pour diriger ses propres œuvres, mais il se consacre surtout à la composition. Il a récemment reçu de nombreux prix et distinctions, dont le Lambeth Doctorate of Music en 1996, des mains de l’archevêque de Canterbury en reconnaissance de sa contribution à la musique sacrée.

Source : Freeglossary.com/adaptation Daniel Fattore

Œuvres :
Requiem (1985)
Psaume 150 (2002)  
Mass Of The Children (2003)

Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une