Gustave Doret

Vie:
Gustave Doret naît le 20 septembre 1866. Il s'éteint le 19 avril 1943 à Lausanne. Il étudie le violon auprès de Joseph Joachim à Berlin, puis travaille au Conservatoire de Paris auprès de Théodore Dubois et de Jules Massenet. Entre 1893 et 1895, il est le premier chef des Concerts d'Harcourt. En 1904, il dirige l'orchestre de l'Opéra Comique.

On lui doit les Fêtes des Vignerons de 1905 et de 1927 ainsi qu'un opéra, Les Armaillis (1900) et l'oratorio Les sept paroles du Christ (1895), au style proche de Massenet. Son nom est lié au Théâtre du Jorat de Mézières, pour lequel il a signé plusieurs musiques de scène: Aliénor (1910), La Nuit des Quatre Temps (1910), Tell (1914), La Servante d'Evolène (1937). Etabli en 1990 par la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne, son catalogue inclut près de 400 compositions qui font la part belle à la voix humaine. Avec Emile Jaques-Dalcroze et Joseph Bovet, il est considéré comme le principal chantre populaire de la Suisse Romande. Bio AVDC/Daniel Fattore

Oeuvre:
Les sept paroles du Christ (1895) oratorio
Les Armaillis (1900) opéra
Fête des Vignerons (1905)
Aliénor (1910) musique de scène
La Nuit des Quatre Temps (1910) musique de scène
Tell (1914) musique de scène