Franz Biebl

Vie:
Franz Biebl fait partie des personnalités les plus respectées de la musique chorale allemande. Il est né le 1er septembre 1906 à Pursruck, onzième fils de l’enseignant Johann Biebl et de son épouse de Katharina. Orphelin de père très jeune, il suit les cours du lycée d’Amberg ; mais très tôt, il lui a fallu travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. En 1926, il entre à la Musikhochschule de Munich, où il étudie la composition dans la classe de Joseph Haas et suit des cours de direction. En 1932, qualifié pour obtenir un poste dans l’Eglise catholique, il est nommé chef de chœur à St. Maria (Munich-Thalkirchen), où il exerce jusqu’en 1939. Cette année-là, on le nomme professeur assistant de musique chorale au Mozarteum de Salzbourg (Autriche). En 1943, Franz Biebl intègre son corps d’armée. Fait prisonnier par les Américains, il est enfermé à Fort Custer, près de Battle Creek (Michigan, Etats-Unis).

Après la guerre, Franz Biebl retourne en Autriche, puis en Allemagne. Il y travaille pendant onze ans dans le domaine de la musique religieuse, et exerce les fonctions de maître de chapelle à l’église paroissiale de Fürstenfeldbruck, près de Munich. En 1959, il devient le premier directeur du département de musique chorale du Bayrische Rundfunk. Il développe ici une intense activité d’enregistrement de chœurs du monde entier, américains en particulier, compose et arrange des negro spirituals. Il occupe ce poste jusqu’à sa retraite, à 65 ans. 

Grâce à ses activités de compositeur et de directeur, l’homme bénéficie d’une grande influence dans le monde choral allemand. Après sa retraite, il continue d’écrire de la musique, malgré une attaque qui l’handicape en 1998. Son épouse Ricarda, qu’il a mariée en 1939, s’éteint en février 2000. Lui-même est décédé le 2 octobre 2001 après une brève maladie, un mois après son 95e anniversaire. Son corps repose près de celui de son épouse, au cimetière Sollner de Munich.

Franz Biebl est connu avant tout pour son merveilleux Ave Maria, composé en 1964 et rendu fameux par l’enregistrement réalisé par Chanticleer. Il révèle la tendresse, la clarté et la simplicité formelle du compositeur. Cette pièce a été composée en double chœur d’hommes pour une chorale de pompiers allemande et a connu le succès aux Etats-Unis, par l’entremise de Tom Sokoll et du Cornell University Glee Club. Ce sont du reste les chefs américains qui ont fait connaître Franz Biebl aux Etats-Unis.

Source : Cantus Quercus/traduction Daniel Fattore

Œuvres :
Ave Maria (Angelus Domini) (1964) pour chœur d’hommes
Glückwunsch (1974) pour chœur mixte et chœur d’hommes

Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une