Auguste Chérion

Vie:
Auguste Chérion est de la race des prêtres-musiciens. Né en 1854, il est engagé en 1896 comme maître de chapelle à l’église de la Madeleine (Paris) après avoir exercé des fonctions similaires à Moulins pendant 25 ans, donnant à la maîtrise de la cité une qualité remarquable. Son activité parisienne a été saluée par des compositeurs comme Charles Gounod ou Gabriel Fauré, mais elle a également suscité des jalousies, certains compositeurs jugeant que le poste de directeur de la maîtrise de la Madeleine revenait de droit à un musicien issu du Conservatoire. L’homme s’éteint en 1904, après avoir donné de nouvelles lettres de noblesse à la maîtrise de la Madeleine.

Son oeuvre comporte de la musique religieuse pour chorales, mais aussi des pièces plus légères. Bien qu’il ne soit pas passé par le Conservatoire, il jouit d’un goût artistique rare, d’une âme de pédagogue et de solides connaissances du métier de musicien, relevées par les musicographes qui lui étaient contemporains.

Daniel Fattore/d'après une note de A. Poupin

Oeuvre (extraits):
Anima Christi pour choeur
Messe de Sainte Cécile pour choeur mixte et orgue

Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une