Aloys Fornerod

Vie:
Né le 6 janvier 1890 à Cudrefin, décédé le 8 janvier 1965 à Fribourg. Aloys Fornerod fréquente le Conservatoire de Lausanne de 1899 à 1916 auprès d'Alexandre Denéréaz), puis la Schola Cantorum de Paris dans les classes d'Auguste Sérieyx, Nestor Lejeune et Vincent d'Indy (1909-1911). Protestant, il se convertit au catholicisme en 1926. Sa vie est en outre marquée par son mariage avec Suzanne Dupertuis, sa cousine, en 1913.

Il est critique musical à la Tribune de Lausanne dès 1914, et directeur du Conservatoire de Fribourg de 1950 à 1965. En outre, il exerce les fonctions de violoniste à l’Orchestre symphonique de Lausanne, dissous en 1914.

Publié par la BCU de Lausanne en 1982 (inventaire par Jean-Louis Matthey), son catalogue d'oeuvres inclut plus de 70 numéros d'opus: piano, musique de chambre, orchestre, choeurs, musique de scène. Son œuvre est de style classique ; elle est très influencée par le style français. L’influence d’Aloys Fornerod s’est à son tour exercée sur plusieurs compositeurs romands: Jean Apothéloz, Pierre Chatton, Bernard Chenaux, Claude Dubuis, Dante Granato, Oscar Moret, le chanoine Marius Pasquier. Les œuvres d’Aloys Fornerod sont conservées en un fonds à la BCU de Lausanne. Biographie AVDC/LexHist/Daniel Fattore

Œuvres :
Prélude, op. 13
Concerto pour deux violons et piano, op. 16
Air
Courante et musette
Prélude
pour guitare
Tambourin
Te Deum
(1954)

Retour au sommaire des compositeurs
Retour à la une